vendredi 21 août 2015

Allez, encore un une fois...

Voici la troisième grille préparée par votre Tenancier chéri. Elle est un peu plus simple. On voudra bien patienter pour les réponses, votre serviteur va quitter son écran un peu plus souvent ces prochains jours. A moins que l'envie vous prenne de communiquer vos grilles, c'est la dernière avant quelques temps.


A B C D E F G H I
1
2
3
4
5
6
7
8
9
D I E U D O N N E
A T T R I T I O N
M E
N E T
I T
O
D E T O U R E
I R I S E
T
N
S E L

T O R E
E B A T S
P I B
A U T O P S I E R
U S E R A
E
E

Horizontal
Vertical
1. — Captif parasité par un Papillon (se méfier des homonymes)
2. — Regret
3. — Pronom bovin — Média flou — Un peu de soleil au cul de certaines bagnoles
4. — N’est plus à Roissy — Sort du cercle
5.Résultat de goniochromisme
6. — Montagnard ou marin — Tokamak
7. — Transports en commun — Avant distillerie
8. — Devenir intime
9. — Obsolescence programmée

A. — Encore puceau, sûrement
B. — Dite en latin — Pièces détachées
C. — Conjonction — Effet cosmologique et organique
D. — Même usage au cimetière et en démocratie — Oignon numérique
E. — Insupportable en gastronomie et en politique — Obstacle
F. — Il fait parfois salon au blog
G. — Ordre chevaleresque — Promesse emmerdante
H. — État romantique cher aux barmans — Bon pour les Paillasses
I. — Notre esprit aux catacombes



Je vous rappelle la règle : donnez vos suggestions en commentaires. Si elles sont bonnes je les recopie sur la grille. Celle-ci restera accrochée en haut du blog jusqu'à complétion. N'oubliez pas de lire les éventuelles parutions en-dessous.
P.S. : Oui... et puis renouvelez votre page pour suivre la progression de la grille !

39 commentaires:

  1. OK patron, alors lançons-nous !

    2 : ATTRITION
    3
    (1) : ME

    5 (1) : IRIDE

    7 : ÉMOIS - BEC

    9 : USANT

    A : DAMOISEAU
    B (1) : ITE
    C (1) : ET

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon cher George, vous commencez fort !
      2 : Oui
      3 : Oui
      5 : Non
      7 : Non et non
      8 : Non
      A : Oui
      B : Oui
      C : Oui

      Je sens que ça va vite se résoudre !...

      Supprimer
  2. Hem, problème pour le 4 : deux définitions pour un seul mot…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui ! Mais vous avez trouvé incidemment la première...

      Supprimer
    2. OK, "O", mais où placer la case noire s'il y a deux mots ?

      Bon, reprenons et continuons :

      6 (2) : ITER

      9 (1) : USÉES

      E (2) : SAS

      F (1) : OTTO

      Supprimer
    3. Z'êtes jamais heureux, mon bon George...

      6 : Non
      9 : Non
      E : Non
      F : Voui (évidemment !)

      Supprimer
    4. Oups, pardon, O n'est plus à Roissy chez Pauline Réage, lors du "Retour…" ?!
      Mais il me semble que si, au contraire — et incidemment les verbicrucistes ne définissent jamais une seule case (mais vous avez évidemment toute licence…)

      Supprimer
    5. Depuis le temps, la pauvre O a pris l'un de ces grands avions blancs, précisément à Roissy, et qui s'est crashé dans l'océan indien. Elle devait être à quelques sièges de Melody Nelson...
      Justement, nous manquons de licence, mon cher George.

      Supprimer
    6. Licence de pilote ?
      C'est vous qui commandiez le Concorde ?

      Ou plutôt Licence IV ?

      Supprimer
  3. 9 : Usure
    B (2) : Bouts
    G (1) : Ni
    H (2) : Sol

    RépondreSupprimer
  4. Du coup

    3 (2) : NET
    4 (2) : PETOMAN (mais manque le "E" final)

    E (1) : DIÈTE

    G (1) : NI (mais pourquoi ???)

    RépondreSupprimer
  5. Oups, deux fois net, ça fait flou.
    Ni pour les chevaliers qui disent Ni, dans le sacré Graal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Céline, je n'ai jamais lu Chrétien de Troyes et ne me souviens guère du premier film des Monthy Python…

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Oui, ça correspond mieux que "NOYÉ", si l'on songe au gothique.
      Mais quid du 3 (3) ?

      Supprimer
  7. Pour ce 3 (3), je pense qu'il faut entendre : "Deux lettres issues du mot "SOLEIL" qu'on peut lire sur la plaque minéralogique des voitures en provenance d'un certain pays", i. e. :

    IL (Israël)
    IR (Iran, mais il n'y a pas de "R" dans "SOLEIL") ou
    IS : (Islande, où le soleil n'est guère réputé briller souvent…)

    Donc je dirais : IL

    RépondreSupprimer
  8. 4 (2) : DÉTOURE, plutôt…

    … Et si l'on revient quand même à l'Islande pour le 3 (3) : IS, on pourrait avoir
    I : ENSEVELI(S ?)

    RépondreSupprimer
  9. La zone de commentaire beugue, me voici contraint de reporter directement vos réponses sur la grille...

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Yves !

    7 (1) : Ébats
    C (2) : Dilate
    I : Endeuillé (sans conviction, car que serait ce ID en 3 (3) ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 7 : oui
      C : oui
      I : non (mais ça aurait pu)

      Supprimer
  11. B (2) : Rebus
    D (2) : Tor
    E (2) : Spa
    8 : Autopsier
    9 : Usera
    6 (2) : Tore
    7 (2) : Pur
    h (2) : Rue

    RépondreSupprimer
  12. B : oui
    D : oui
    E : oui
    8 : oui
    9 : oui
    6 : oui
    7 : non
    H : non

    RépondreSupprimer
  13. Si H n'est pas "Rue", 7 ne peut pas être "Pub". Dommage, car on peut bien y passer avant - ou après - la visite de la distillerie.

    RépondreSupprimer
  14. J'avais trouvé ENTÉNÉBRÉ avant de lire les commentaires mais je ne comprends pas le 3 : IT qu'avait trouvé ArD.
    Et moi aussi je pensais à PUB, RUE collant bien avec la déf. de H(2)…

    RépondreSupprimer
  15. J'avais sinon pensé, pour le H, à RYE (connaissant l'intérêt du tenancier pour le whisky...), mais je ne voyais pas quoi faire du PYB obtenu en 7. A ce point d'incertitude, je vais me risquer dans les sigles, avec
    PIB (7) et
    RIE (H)

    RépondreSupprimer
  16. Bon, à propos de ce fameux H (2), si l'on se réfère à l'opéra de Ruggero Leoncavallo, Paillasse, ça donnerait RIS, puisqu'on y trouve la réplique « Ridi, Pagliaccio, e ognun applaudirà ! ». Auquel cas le 7 (2) serait PIB.

    Mais, hem… cela signifierait quelques problèmes du côté de notre cher Tenancier, puisque la deuxième personne du singulier de l'impératif du verbe "rire" s'orthographie RIS, et non RIE. Et d'autre part, le P.I.B. est la "distillation" du P.N.B., et non l'inverse…

    RépondreSupprimer
  17. Méconnaître le PIB n'empêche pas de ripailler à la cantoche... D'ailleurs, pendant que nous marinons, qui sait si notre cher tenancier n'est pas en train de se remplir la paillasse au Restaurant Inter Entreprise ?

    RépondreSupprimer
  18. Weaver, je fais ce que je veux, en l'occurrence j'utilise la première personne du singulier du subjonctif présent du verbe rire, alors faudrait peut être pas venir tanner avec trop d'intensité les roupettes au Tenancier avec ce genre de ratiocination, hein ?
    Sinon, bon, vous avez fini la grille, c'est bien !
    Mes compliments...

    RépondreSupprimer