vendredi 1 janvier 2016

Allégorie pour l'année 2016


Où le Tenancier fait son choix d'une année pas trop pourrie pour ses lecteurs. Avoue en aparté toutefois qu'avec une telle brochette, ça va pas être commode. Où il espère également qu'on lui pardonnera en acceptant ses meilleurs vœux et se dit enfin que le coiffeur a bousillé sa coupe...
(D'après Jean-Paul Laurens)

1 commentaire:

  1. Que notre cher Tenancier se rassure : le merlan lui a peut-être gâché sa mise en plis, mais cela a dû le fâcher. Et, comme chacun sait, lorsqu'il est en colère, le Tenancier est beau !

    Otto Naumme

    RépondreSupprimer