jeudi 15 septembre 2016

Où l'on annonce une nouvelle énigme pour le lendemain, concoctée par George...
(... et le Tenancier vous prie de bien vouloir vous pencher dessus parce que, c'est pas pour cafter, mais c'était un peu la honte la dernière fois.)


George WF Weaver soumettant une énigme au Tenancier, lequel réfléchit sur la pertinence de la présenter sur le blog.

(Croquis sur le vif par Jean-Paul Laurens.)

15 commentaires:

  1. Très joli tableau, je me demande où vous trouvez tout ça (ces camaïeux de blancs sont fort beaux) !

    Mais voyons donc, en attendant, si vos fieffés commentateurs aux babines ruisselantes sauront expliquer le résultat de cette ahurissante charade à tiroirs — dont la réponse est évidemment "Gala" :

    Mon premier est scié par un perroquet
    Mon second vaut de l'argent
    Mon tout est une grande fête
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attire l'attention des néophytes sur le fait que l'explication de mon premier est vachement plus complexe que celle de mon second, qui est la suivante :

      Mon second est la parce que lacéré, que révoltant et que le temps c'est de l'argent

      Supprimer
    2. J'avoue ne pas trouver celle du perroquet.
      Mais l'autre me rappelle une devinette qui m'amusait, enfant :
      Quelle est la note de musique la plus méchante ?
      Sol, parce que Solférino et que rhinocéros.

      Pour le reste, il est vrai que notre cher Tenancier a de fort belles représentations de chouettes peinturlures.
      Et le Tenancier est beau, dans cette posture, même s'il va se faire un tour de rein, à la longue.

      Otto Naumme

      Supprimer
    3. Cette devinette illustre parfaitement le principe de la charade à tiroirs, qui est sans doute le seul jeu d'énigmes se donnant d'emblée comme insoluble : l'amusement ne réside pas dans la découverte de la solution mais dans le suivi des circonvolutions farfelues qui y mènent.

      Supprimer
    4. Le Tenancier est beau dans cette posture comme dans toute autre posture.
      Le Tenancier est beau, point.

      Supprimer
    5. Mon cher Pop, je suis en main, mais je vous note sur ma tablette pour la prochaine valse.

      Supprimer
    6. Chouette.
      Je vais rapiécer ma robe de bure et cirer mes sandales en vue de ce grand moment.

      Supprimer
    7. F'riez ben, M'sieu Pop !
      M'en vais pour ma pouère m'enfourcher c'te canahut'rie d'Mobylette, 'stoire d'aller vouère ço !

      Supprimer
    8. Ooohh oui, m'sieur George, viendez aussi, on fera la foire. Je vais acheter une bouteille de Byrrh et quelques gaufrettes avec des trucs écrits dessus, on se débauchera furieusement tous ensemble.

      Supprimer
  2. La maîcresse n'à rien compris ��

    RépondreSupprimer
  3. Vous connaissant un rien tantinet, George, je suppose que par «perroquet», vous signifiez le nom d'une boisson, n'est-ce pas ?

    ArD

    RépondreSupprimer
  4. Ce pourrait en effet être le cas, bien que je ne prise guère ce genre de mélanges, si cette charade était de mon cru, chère ArD, mais il n'en est rien : je suis hélas infichu d'élaborer pareils emberlificotements !

    Voici la solution, telle qu'elle est relatée par Luc Étienne (qui date cette charade des années vingts) dans le délicieux ouvrage intitulé L'art de la charade à tiroirs (Pauvert, 1965 ; ici dans la rééd. « Le Livre de Poche », 1972, pp. 167-171) :

    Mon premier est ga
    En effet calcium et oméga (cal scie homme et homme est ga).

    Si donc nous démontrons que cal est un perroquet, nous aurons justifié mon premier.
    Or cal c'est matière, puisque matière fécale.

    Matière, c'est ma + Thiers. Thiers est mort, n'en parlons plus.

    Mais Macédoine (Ma c'est doine). Donc cal équivaut à doine
    [ici, une note en bas de page : « Un lecteur fait remarquer que c'était évident a priori puisque calcédoine (ou Chalcédoine).]

    doine c'est do + ine
    do vaut ni, puisque niveau d'eau
    ine c'est ca, puisque caféine.

    Donc doine c'est nica.

    Mais nic c'est ar, puisque arsénic

    nica c'est donc ara, et c'est un perroquet d'Amérique.

    Mon premier, ga, est donc scié par un perroquet.

    RépondreSupprimer
  5. Pfff., je comprends mieux pourquoi notre Tenancier est représenté portant par un bonnet de laine et non une capuche !

    ArD

    RépondreSupprimer
  6. Oui, je reconnais que c'est du sévère, même pour nous autres capillotracteurs !

    Mais ne confondez pas "bas de laine" et "bonnet d'âne", tout de même…

    RépondreSupprimer
  7. J'espère qu'on aura noté avec quel soin je prépare l'énigme de notre petit camarade. Pour ce qui est de l'aspect pictural, p'têt ben que je vous en causerai un jour...

    RépondreSupprimer