mercredi 7 janvier 2015

7 janvier 2015

3 commentaires:

  1. Pas moi.
    Et vous non plus, Tenancier, je le sais pertinemment. Pas suivi depuis que Val a pris le contrôle du canard, pas depuis qu'il a renié Font, surtout pas depuis qu'il a viré Siné, même si c'est à débecter de les avoir assassinés.
    L'union sacrée, non merci, jamais.
    Ne sachant que faire, pour ma part, j'ai posté ceci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. George, je comprends ce que vous dites et nous partageons la même opinion sur ce qu'était devenu le journal. Val, je m'en fous, vous vous en doutez. La question n'est pas là. Des gens se sont fait buter froidement pour avoir combattu ce pléonasme qu'est l'obscurantisme religieux. Pour cela, oui, là, à ce moment, je suis solidaire de ces morts et de ceux qui continue de lutter dans ce sens. Ce n'est pas une "union sacrée", pas à mes yeux...

      Supprimer
    2. Oui, c'est ça, cher Tenancier.
      Ce n'est pas "l'union sacrée" avec un journal. C'est celle qu'il y a avec une certaine idée de la liberté d'expression.
      Si ça avait été des journalistes de Minute ou de La Croix (que je n'amalgame pas), ç'aurait été pareil, pour moi.
      La liberté d'expression n'est pas conditionnée par ce que l'on dit : on doit pouvoir tout dire (dans un cadre légal défini) sans se faire flinguer.

      Et merde à tous les connards qui pensent imposer leurs "idées" à coup de kalachnikov.

      Otto Naumme

      Supprimer