dimanche 18 septembre 2016

Et nous ?


Entrerons-nous aussi dans la nuit les yeux ouverts ?

12 commentaires:

  1. Autre question : cette image viendrait-elle d'un film de Jacques Tourneur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Georgie Boy = Voodoo Child. Bravo.

      Supprimer
    2. Merci, M'sieu Pop, même si je dois confesser que je ne prise guère Jimi Hendrix (non plus que le dessin de Tardi, honte sur moi !)

      Cela dit, l'attrait du Tenancier pour Val Lewton étant notoire, je n'ai guère de mérite…

      Supprimer
  2. Oui, c'est Tourneur, bien sûr et c'est bien Vaudou. Pas
    question de Voodoo Child mon bon Monsieur Pop mais plus
    assurément de I walked with a Zombie
    qui, cela ne vous aura pas échappé trouve sa réminiscence ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Tenancier, vous ne prendrez pas en défaut sur ce coup-là cet éminent spécialiste en images qu'est M'sieu Pop : en me traitant de Voodoo Child, c'est évidemment à ce film qu'il songeait, tout en faisant allusion à une autre chanson (un peu moins éponyme, il est vrai) !

      Supprimer
    2. C'est en ça que j'aime le Tenancier, il a quand même des références un peu moins éculées que Jimi Hendrix (qui m'a toujours passablement fatigué, je dois l'avouer...).

      Otto Naumme

      Supprimer
    3. George, je pourrais prendre ombrage de votre explication à propos de Monsieur Pop. J'avais fort bien saisi sa démarche, figurez-vous. Quelquefois je me demande si vous ne me considérez pas comme une sorte de Lou Ravi... Je pourrais vous en demander raison.
      Ainsi donc, Otto, vous non plus ne goûtez pas Jimi. Curieux pour l'amateur de blues que vous êtes.

      Supprimer
    4. Otto, pour Hendrix, je pense particulièrement à ceci...

      Supprimer
    5. Eh oui, cher Tenancier, je n'accroche pas à ce monsieur. Même si je suis capable de goûter un morceau comme celui que vous soulignez.
      Mais, globalement, il me fatigue.
      Cela étant, vous savez à quel point mes goûts musicaux sont pervertis...

      Otto Naumme

      Supprimer
    6. "Pervertis", Otto, tendrait a suggérer que vous êtes une victime des circonstances. Or, j'ai plutôt tendance à vous considérer comme un pervers là où se recrutent quelques esthètes.

      Supprimer
    7. Soit, "pervers".
      Mais assumé, alors.

      Otto Naumme

      Supprimer
  3. Et à propos de chansons :

    ♬♪ Nous entrerons dans la nuit les yeux ouverts
    Quand nos aînés n'y seront plus
    Nous y trouverons leur poussière
    Et la trace de leurs vertus
    … ♪♬

    RépondreSupprimer