mardi 4 juillet 2017

Fable-express uderzoophile (par George)

Amoureuse d'un beau polytechnicien
Qui, d'elle autant épris la besognait fort bien,
L'étoile de mer grimpa au septième ciel
Mais, prise de vertige, craignit la gamelle.

Moralité :

Astérie : "Que c'est haut, bel X !"

4 commentaires:

  1. Ah, le "uderzoophile", respect...

    Otto Naumme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, cher Otto, j'avoue que je suis assez content de cette trouvaille qui ne m'a guère coûté. Mais j'ai beaucoup de mal avec ce mot, "respect", qui s'apparente pour moi au concept de tolérance : un formalisme à priori, la plupart du tant exigé par des gens plus méprisables qu'estimables. Le respect est un devoir que je qualifierais de "socialement correct" — sauf dans l'acception dont vous usez, naturellement, qui me semble la seule respectable ;-)

      Supprimer
    2. Oui, cher George, je suis fort contrit (et même marri, moi qui suis pour le célibat, c'est dire !) de ce terme. A force de le voir utilisé dans d'autres domaines, je finis malheureusement par me laisser "influencer" par ce que j'aurais tendance à plus qualifier de "plus-petit-dénominateur-commmunisation" que par "socialement correct", tant dans les faits le mot perd toute sa réalité, toute sa substance. Mais où en est-il aujourd'hui autrement dans le monde de novlangue bien appliquée où nous vivons ?
      Bref, pour résumer, "uderzoophile" m'a bien fait rigoler. Et je vous en remercie, cher George, très sincèrement !
      Quant à la tolérance, comme beaucoup d'autres, je ne l'apprécie qu'à la maison, bien sûr.

      Otto Naumme

      Supprimer
    3. Même si la taule est rance dans la maison, tels y aident mots passant…

      Supprimer