dimanche 10 janvier 2021

Une historiette de Béatrice

Bonjour madame, vous êtes bien coiffée et vêtue. Mais ce n'est pas la raison de ma venue, vous vous en doutez bien. On m'a offert il y a quelque temps un livre de cette taille (il me montre avec ses mains) et de cette épaisseur (il me montre encore). C'est un ouvrage qui a été édité à un nombre très limité d'exemplaires, à l'occasion d'une exposition au Casino Bellevue de Biarritz. Il comprend une très riche iconographie et traite d'ethnopsychiatrie chez les indiens d'Amérique du Sud. J'aimerais savoir s'il serait susceptible de vous intéresser.

4 commentaires:

  1. Oh lui ! Je me régale à chacune de ses visites : conversation toujours passionnante et sa façon de s'exprimer m'oblige à surveiller mon langage. Un délice.
    Béatrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon, chère Béatrice !
      Vous laisseriez-vous donc suborner par la vile flatterie de ce monsieur ?
      Vous m'étonnez !

      Otto Naumme

      Supprimer
    2. Jamais de la vie, m'enfin ! Par contre, cette personne parle un français tellement parfait-précieux que je me surprends parfois en lui répondant. Otto c'est un plaisir de vous croiser, aussi je rattrape les voeux des années passées en une fois en vous les souhaitant exceptionnels. Voyons grand, nous en avons bien besoin en ce moment.
      Béatrice

      Supprimer
  2. Je vous taquinais, chère Béatrice !
    Et c'est un plaisir partager de vous croiser.
    En ce qui concerne les voeux, comme le disait un mien ami, "vu le résultat de mes derniers voeux de bonne année, je ne présente plus que des voeux de bonne journée, ce sera bien suffisant !"
    Je vous souhaite donc une excellente journée !
    Mais vous avez entièrement raison, il faut voir grand. Et vers l'avenir : noir, blanc ou gris, il sera là, il faut donc d'ores et déjà s'y préparer...

    Otto Naumme

    RépondreSupprimer