dimanche 28 octobre 2018

Mais comment va Le Tenancier ?

Eh bien, il se porte comme un charme, il s'occupe à quelques publications futures. Ah oui... le 27 octobre dernier, il a fait l'expérience de son premier tremblement de terre.


Robert Lowry : Earthquake blues

2 commentaires:

  1. Il n'y a donc pas que des gendarmes à Redon mais aussi des séismes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, cher Jules, il n'y pas que les pandores, qui font une tentative de noyautage sécuritaire dans la région, d'ailleurs.

      Supprimer